Projet Initiative Pauvreté-Environnement (IPE3)


Les services fournis par les écosystèmes naturels contribuent à la subsistance et à l’amélioration du cadre de vie des populations pauvres.
La dégradation de l’environnement entraîne des dysfonctionnements des écosystèmes et des services qu’ils rendent y compris des perturbations indirectes, quelques fois dans des zones géographiques éloignées du site dégradé.
En Mauritanie, la pression sur les ressources naturelles est de plus en plus importante, ce qui engendre une dégradation progressive et généralisée de ces ressources.
L’intensification de la pauvreté constitue une source de dégradation de l’environnement tandis que les plus pauvres sont également les premières victimes de cette dégradation. D’autres facteurs de pauvreté et de dégradation de l’environnent complètent cette relation complexe entre pauvreté et environnement. En effet, l’accroissement de la population et la sédentarisation anarchique représentent deux facteurs cruciaux de l’altération de la qualité environnementale (pollution naturelle) et de l’accroissement de l’incidence, de la profondeur et de la sévérité de la pauvreté (pollution sociale).
Etant donné les multiples liens entre la pauvreté et l’environnement, intégrer la dimension environnementale dans les politiques de réduction de la pauvreté permet d’atténuer les problèmes de pauvreté de façon durable pour le bien être des générations présentes et futures.
L’Initiative Pauvreté Environnement du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) appuie le gouvernement Mauritanien depuis 2007 à inverser cette tendance de dégradation mais aussi à soutenir la construction d’institutions solides capables de gérer les questions liées à la gestion durable des ressources naturelles et la lutte contre la pauvreté.
Le projet Initiative Pauvreté-Environnement est actuellement est à sa troisième phase, avec un ancrage institutionnel nouveau au niveau du ministère des finances.
Cette troisième phase a pour objectif de Renforcer la contribution de la gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles à la réduction de la pauvreté et à une croissance économique durable et inclusive, pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMDs) et, par-delà, les Objectifs de Développement Durable (ODDs).
Elle vise donc à faire le plaidoyer pour une plus grande prise en compte de la problématique Pauvreté-Environnement dans la planification stratégique et budgétaire du pays.
La présente page Web a pour objectif de partager, à grande échelle, les outils mis en place pour l’atteinte des objectifs du projet.
Notre souhait ardent est que ces outils puissent contribuer de manière significative à améliorer le cadre de programmation et de planification national, pour permettre une réelle prise en compte de la dimension pauvreté-environnement, afin d’assurer une croissance économique durable pro-pauvre en Mauritanie.
L’équipe du Projet